Dégâts du gel 2017
La vague de froid extrême qui a touché le pays durant la seconde moitié d’avril a causé d’importants dommages dans les vignes et les cultures fruitières. Les dégâts sont localement très variables et les estimations sont en cours. L’étendue des pertes subies par les producteurs pourra être définitivement déterminée en automne, au moment des récoltes et des vendanges.
 
En viticulture, il est possible de s’assurer contre le gel auprès de l’assurance grêle. Toutefois, seule une minorité des producteurs profitent de l’existence de cette couverture de risque.

fondssuisse soutiendra les exploitations gravement touchées (cas de rigueur)
En raison des importants dommages causés en avril 2017 par le gel sur l’ensemble du territoire national et du caractère extraordinaire de cet événement, fondssuisse a décidé d’entrer en matière et, ce faisant, de tolérer une exception aux critères de contribution (art. 12, al. 6, des « Directives »). En complément aux mesures prises par la Confédération et par les cantons (et, dans certains cas aux éventuelles assurances), fondssuisse soutiendra les exploitations gravement touchées (cas de rigueur) au moyen de contributions aux dépenses supplémentaires dues au gel (mesures de protection contre le gel et mesures d’entretien).
 
Concernant l’annonce des cas d’importants dommages dus au gel et l’examen de ces cas, fondssuisse a besoin de l’aide des services associés. D’ici l’été, les critères et la procédure à suivre seront établis conjointement par les associations (de paysans, d’arboriculteurs et de vignerons), les services cantonaux et l’Office fédéral de l'agriculture OFAG. Puis, nous vous informerons vraisemblablement en automne 2017 sur la procédure d’annonce à suivre, une fois que l’ampleur des dégâts sera connue.

Personnes sinistrees

Page externe: piktogramm1-fondssuisse-neg.png

Contribution

Page externe: piktogramm2-fondssuisse-neg.png

Demandes

Page externe: piktogramm3-fondssuisse-neg.png

System by cms box Login

© 2016 fondssuisse